Dame justice

Le Bien Fondé

De quel droit peut-on se permettre de donner des conseils sur un sujet traité par la science et la médecine quand on n’est pas spécialiste ?

Il y a une chose qui me tient à cœur et que je trouve importante d’évoquer sur le bien fondé:

Je ne suis pas médecin, ni expert ou spécialiste du sommeil toutefois j’apprends beaucoup d’eux et m’en inspire aussi dans la vie.

Et je suis encore moins un gourou, un charlatan, un marchand de sable ou un vendeur de rêves…le thème se prêterait pourtant bien à ces 2 derniers qualificatifs, non ?  

Qui suis-je alors pour me permettre de parler du sommeil, quelles sont mes connaissances sur le sujet, suis-je légitime de donner des informations et en quelle qualité ? Peut-on s’engager sur un terrain dont on n’a pas l’expertise et de plus qui touche à la santé ? 

Et je vous assure que je me suis posé plusieurs fois ces questions-là avant de démarrer ! Manque de confiance ? Syndrome de l’imposteur ? Peut-être mais surtout : la bienveillance.

Ne pouvant plus supporter la tournure que ma situation prenait, j’ai été amené à faire des démarches personnelles pour entamer un changement de vie.

Je voulais tellement m’en sortir que j’ai appris, développé de nouvelles connaissances et compétences en m’informant à travers différents moyens et principalement en me faisant aider.

Cependant cela ne fait pas pour autant de moi un spécialiste, et ne suffit pas à être un expert. Je n’ai pas fait d’études de médecine, ni de science du sommeil, ni de psychologie.


Peut-on devenir un expert sans diplôme ?

Quand un sujet ou un domaine vous intéresse que faites-vous ? Vous cherchez à en savoir plus avec intérêt, implication et envie. 

Et parfois sans vous en rendre compte vous allez vous développer personnellement et donc vous apprenez. Ensuite vous allez peut-être transmettre, appliquer cet apprentissage dans votre vie.

Dans expert, il y a e-x-p-é-r-i-e-n-c-e

Lorsque ce sujet vous inspire à un point où vous ne dormez plus (on est bien dans le thème) tellement qu’il vous fait vibrer, qu’il donne du sens à votre vie, vous passionne, vous anime, ce qui est mon cas avec le monde du sommeil, comment réagiriez-vous ? 

L’envie de partager, d’appliquer, d’échanger, d’en savoir toujours plus sans lassitude favorisera un apprentissage encore plus rapide et vous permettra certainement de devenir à terme un expert. Ne pas oublier qu’il a lui aussi été un apprenti. 

Pour garder son expertise et la renforcer, il ne faut pas s’assoir sur ses acquis mais se remettre en question régulièrement, ne pas s’arrêter d’apprendre, appliquer, échanger, s’adapter, évoluer. 

Je n’ai pas la prétention de devenir un expert du sommeil mais peut être que cela finira par arriver à force de travail, de recherches, d’études, d’échanges. 

L’expert fait profiter les autres de son expertise, enrichie par son expérience.

Dr. Christian Thomsen
Rangée de livres de couleurs rouge, bleu et orange


Nous sommes tous différents, notre vie à chacun est unique et chacun peut nous enseigner quelque chose. Aujourd’hui, quand je discute avec une personne quelle qu’elle soit, j’essaye toujours d’en tirer un apprentissage, une leçon avec l’espoir de lui avoir aussi enseigné un peu de mon savoir suite à notre échange. 

Chaque personne à un moment donné en sait plus que vous sur un sujet précis, que ce soit de par son vécu, son métier, sa culture, ses centres d’intérêts, ses passions.


Quel est le risque de ne pas maîtriser le sujet complètement ?

Conscient que la prudence est de mise, je compte bien éviter la maladresse et le fait de donner des informations erronées ou fausses aux personnes en souffrance ou aux personnes qui souhaitent améliorer leur vie. Je ne m’engagerai pas sur des choses que je ne maîtrise pas encore ou qui ne sont pas de mon ressort.

Conscient aussi qu’il y a des choses qui ont marché pour moi et qui ne marchent pas forcément pour d’autres et inversement. 

Le but n’est clairement pas de me faire lyncher par la communauté scientifique, médicale et spécialisée mais plutôt de participer, de collaborer, d’interviewer, recueillir des témoignages.


L’intention :

Parfois, on souhaite bien faire et on fait mal sans le vouloir mais il y a là un danger qui est réel. De par nos opinions, croyances, instructions, il est facile de se tromper et de faire fausse route. 

C’est la raison pour laquelle, on se doit de connaître son sujet, de focaliser ses recherches à travers des sources sélectionnées qui sont fiables, vérifiées et provenant des acteurs spécialisés, reconnus et exerçants dans le domaine du sommeil.

A savoir, les témoignages sont des sources car ils s’appuient sur du vécu et je compte aussi les utiliser en complément de mon expérience.

La peur de mal faire est présente mais l’envie d’aider et d’y arriver sont immenses.



Donne-moi la potion magique !

Dernier point dont il faut avoir conscience, nous sommes tous différents et les résultats varient selon chaque personne. 

Même si mon intention est forte, à titre personnel, je ne peux pas garantir l’obtention de résultats à travers les informations et les ressources de ce blog.

Cela ne remplace en aucun cas un traitement ni aucune directive de soin ni une consultation médicale. Un entretien médical avec votre médecin généraliste est indispensable si vous vous inquiétez pour votre état de santé ou celui de vos proches. Il saura vous orienter vers un spécialiste si nécessaire.

Mais alors…me diriez-vous, pourquoi faire ce blog, je vous donne la réponse ici ?

Dame tenant un stick étincellant au crépuscule
Si vous avez aimé l'article, n'hésitez pas à le partager :)

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

error: Content is protected !!