3 heures de sommeil : Avantages et inconvénients

Cet article a été mis à jour le 25 juin 2022

Il semble que la plupart des gens fassent tout ce qu’ils peuvent pour allonger leur temps de repos. Mais il y a des gens qui non seulement s’efforcent de raccourcir leur temps de sommeil, mais qui ne jurent que par cette méthode, estimant qu’elle leur apporte une meilleure fonction cognitive et une plus grande productivité.

Quels sont les avantages et les inconvénients potentiels de dormir 3 heures par jour ? La période d’adaptation est-elle compliquée et quels conseils et astuces pourraient vous aider à obtenir un tel horaire ? Lisez ce qui suit pour obtenir un aperçu complet de cette méthode de sommeil, de son utilisation et de ce qu’elle peut vous apporter.

3 heures de sommeil par nuit

Les dangers de ne dormir que 3 heures

Tout d’abord, même si certaines personnes pensent que cette méthode présente des avantages utiles, il faut également être conscient de certains dangers. L’un des principaux effets secondaires peut être une diminution de la fonction cognitive et de la prise de décision. Cela peut entraîner des accidents, de l’irritabilité, une dépression ou une perte de mémoire.

Le manque de sommeil peut également avoir plusieurs conséquences physiques. Certaines personnes ont souffert d’une prise de poids, d’une baisse de la libido et de modifications de la peau comme des cernes sous les yeux. D’autres maladies, comme les maladies cardiaques ou le diabète, peuvent devenir un risque si l’organisme ne se repose pas suffisamment.

Les avantages de ne dormir que trois heures

Malgré les difficultés liées à la mise en place d’un sommeil limité, y a-t-il quelque chose à gagner ? Jetons un coup d’œil à certains de ces avantages.

Du temps pour soi

L’un des principaux avantages de ce style de sommeil est le calme et la tranquillité d’un moment de solitude dont nous sommes si souvent privés par nos horaires chargés et nos modes de vie trépidants. En dormant à intervalles réguliers, le dormeur peut être réveillé alors que les autres sont encore au repos.

Ce pourrait être le moment idéal pour s’adonner à des passe-temps personnels ou à des tâches professionnelles ciblées, à l’abri des perturbations et des distractions. Vous pouvez développer de nouvelles compétences que vous n’oseriez peut-être pas tenter, car la solitude vous permet de prendre des risques. C’est le moment idéal pour se détendre et se vider l’esprit en pratiquant la méditation, des activités introspectives ou le yoga.

3 heures de sommeil

Un sommeil de qualité

En raison de l’augmentation perçue du temps passé dans le cycle REM, généralement à un stade avancé, de nombreux dormeurs polyphasiques pensent que la “méthode Everyman“, qui s’appuie sur des signaux provenant du corps, comme une diminution de la vigilance, pour indiquer au dormeur quand s’arrêter et faire une sieste, leur permet de bénéficier d’un sommeil de meilleure qualité que s’ils dormaient 6 à 8 heures d’affilée.

Le fait d’écouter son propre corps et de baser ses heures de sieste sur ses besoins physiques individuels est également censé produire un repos de meilleure qualité, car le corps dort au moment où il en a le plus besoin. Selon la théorie, un repos plus profond favorise la vigilance et l’énergie tout au long de la journée.

Du temps supplémentaire

De nombreuses personnes qui utilisent la méthode du sommeil polyphasique, ou segmenté, font état d’heures plus productives lorsqu’elles sont éveillées. Ils n’attendent plus la moitié de la journée pour faire quelques clins d’œil et ne se sentent donc pas fatigués et épuisés au milieu de leur journée de travail. Certains signalent une baisse d’énergie juste avant leur sieste, avec une vigilance accrue et durable après le repos.

A lire aussi :  Que se passe-t-il lorsque l'on ne dort pas assez ?

En raison de cet état d’esprit accru, de nombreuses personnes se retrouvent à fournir un travail de meilleure qualité et à accomplir davantage de tâches. Par conséquent, certains peuvent se retrouver avec plus de temps libre, non seulement parce qu’ils dorment moins, mais aussi parce qu’ils ont moins de travail à faire.

Conseils utiles

Vous êtes prêt à essayer ce type de sommeil mais ne savez pas par où commencer ? Voici quelques conseils qui pourraient vous aider à vous adapter à cette nouvelle méthode.

Pas de caféine

Vous avez peut-être eu recours au café, aux boissons énergisantes ou aux sodas pour vous maintenir en forme après une nuit de sommeil agité. Certains partisans de la méthode Everyman recommandent de supprimer complètement la caféine et ses effets de votre alimentation, ou du moins autant que possible. On pense que la caféine rend difficile le fait de se détendre et de se laisser aller à une sieste rapide et qu’il faut donc l’éviter pour ne pas perturber le programme.

En théorie, consommer moins de caféine ne devrait pas être un problème une fois que le dormeur s’est adapté à cette nouvelle méthode. Une augmentation de l’énergie et de la vigilance devrait réduire le besoin d’un petit remontant induit par la caféine.

Écoutez les sons ambiants

L’une des principales raisons pour lesquelles tant de personnes dorment la nuit est que celle-ci est paisible et calme. Les gens ont fini de travailler et de voyager pour la journée et il y a moins de sons pour nous distraire et nous tenir éveillés. Essayer de faire une sieste pendant la journée peut être un défi pour les personnes particulièrement sensibles aux perturbations sonores.

Essayez d’utiliser des écouteurs pour écouter de la musique relaxante pour le sommeil ou des sons d’ambiance afin d’étouffer les bruits du quotidien. Expérimentez différents genres et réglages afin de trouver ce qui favorise un état d’esprit détendu et vous permet de méditer et de vous détendre.

Ne conduisez pas lorsque vous êtes fatigué

Si les adeptes de la méthode Everyman font état d’une augmentation de leur énergie, ils sont également connus pour ressentir un sentiment d’épuisement plus profond juste avant la sieste. Ces dormeurs peuvent être si fatigués qu’ils sont légèrement délirants et ont du mal à accomplir des tâches ordinaires avant de faire leur sieste de 20 minutes.

Pour cette raison, il est très important que vous ne conduisiez pas un véhicule à moteur lorsque vous n’êtes pas complètement réveillé. Adhérez à une politique stricte qui vous interdit de conduire lorsque vous êtes susceptible de connaître ces états d’épuisement afin de garantir votre sécurité personnelle et celle des autres.

3 heures de sommeil profond

Trouvez quelque chose qui vous intéresse

Il se peut que votre corps ne veuille pas se réveiller après seulement quelques heures ou minutes de repos et préfère continuer à dormir lorsque vous essayez de vous adapter à ce nouveau régime. Certains suggèrent d’avoir un plan pour vos heures de veille qui comprend des projets, des passe-temps et des compétences qui sont très importants pour vous.

Cette façon de penser suppose que votre intérêt sera une motivation suffisante pour vous faire bouger après votre période de repos. Il peut être bénéfique d’ajouter un peu de variété à vos activités quotidiennes pour éviter de vous ennuyer. Les utilisateurs d’Everyman pensent que plus vous êtes intéressé par un sujet, plus vous êtes susceptible de respecter le programme, et que la monotonie ne peut qu’y faire obstacle.

Planifiez un horaire qui fonctionne

Aucun horaire de sommeil réduit ne sera identique à un autre. Vous devrez trouver des moyens de planifier vos siestes en fonction de vos horaires de travail et de vos activités sociales. Ne vous sentez pas obligé de respecter un horaire précis si vous ne pouvez pas l’intégrer de façon réaliste dans votre journée.

Certaines personnes ont réussi à demander un petit temps de repos à l’heure du déjeuner au travail. D’autres préfèrent avoir leur sommeil “principal” plus tôt ou plus tard dans la nuit, en fonction de leurs habitudes générales. De nombreux dormeurs de longue date qui procèdent ainsi préviennent qu’il faut parfois quelques semaines pour s’adapter complètement, alors gardez cela à l’esprit lorsque vous déterminez si votre emploi du temps doit être modifié ou non.

A lire aussi :  Quelle est la meilleure couleur de LED pour dormir ?

Écoutez votre corps

La méthode Everyman originale s’en tenait à un programme spécifique dans lequel les siestes avaient lieu à intervalles équidistants. Comme tout le monde n’est pas capable de respecter un tel horaire, les utilisateurs de la méthode Everyman ont commencé à adapter leurs cycles individuels aux besoins de leur corps.

Les adeptes de cette méthode promettent qu’une fois qu’un débutant se sera adapté à cette nouvelle façon de dormir, il se sentira mieux que jamais. Mais ils recommandent également de ne pas en faire trop et de prêter une attention particulière à ses besoins physiques. Il est recommandé de revenir à un cycle de sommeil normal si ce style de sommeil s’avère préjudiciable à votre santé.

Méditez

La méditation est souvent un facteur important de repos et de relaxation. Prendre le temps de penser à des choses positives ou de vider son esprit peut améliorer considérablement la qualité de vos siestes et vous permettre de vous endormir même au milieu de la journée.

N’oubliez pas de prendre quelques instants pour vous détendre de temps en temps. Passer quelques minutes avant chaque période de repos peut être un excellent moyen de déstresser et vous apportera probablement plus de tranquillité d’esprit, même si vous ne parvenez pas à réduire le temps de sieste.

2 a 3 heures de sommeil par nuit suffissent ils

Questions fréquemment posées

Est-ce que 3 heures suffisent ?

Cela dépend en grande partie de la façon dont votre corps réagit à ce type de repos. Certaines personnes peuvent très bien fonctionner avec seulement 3 heures et sont même plus performantes après avoir dormi par à-coups. Cependant, de nombreux experts recommandent toujours un minimum de 6 heures par nuit, 8 heures étant préférables.

Pouvez-vous survivre à une journée avec 3 heures de sommeil ?

À ce stade, vous vous demandez peut-être si 3 heures de repos sont faites pour vous et vous vous demandez comment fonctionner après si peu de temps. L’exercice et les aliments énergisants pourraient être des moyens sains et utiles pour vous aider à vous adapter à ce nouveau cycle de sommeil. En fin de compte, c’est votre corps qui vous dira si vous pouvez ou non gérer 3 heures de sommeil par jour.

Y a-t-il des effets négatifs ?

Certains experts mettent en garde contre ce type de méthodes, car il existe très peu de recherches sur les ramifications à long terme. Certains s’inquiètent du fait que le décalage des cycles de sommeil n’est pas naturel et pourrait nuire aux systèmes métabolique et endocrinien. Un pic de glycémie et des perturbations hormonales peuvent également être causés par des méthodes de sommeil réduites.

Conclusion

En fin de compte, le choix de dormir dans une session continue ne dépend que de vous. Vous êtes le seul à savoir ce que votre corps peut supporter et si l’une ou l’autre structure de sommeil convient à vos différents besoins. Faites attention aux effets secondaires qui pourraient avoir un impact négatif sur votre santé et adaptez vos heures de sieste en fonction de vos besoins ou revenez à une routine traditionnelle.

N’oubliez pas qu’il vous faudra peut-être un peu de temps pour vous adapter à cette nouvelle méthode et utilisez des techniques apaisantes telles que la méditation, des sons ambiants relaxants ou des exercices induisant des endorphines pour vous aider à rester sur la bonne voie.

Sylvain

Sylvain est un coach certifié en sciences du sommeil qui écrit à plein temps sur la santé du sommeil et l'industrie du matelas. Sylvain a personnellement testé des centaines de matelas et est obsédé par l'idée d'aider les autres à trouver la solution idéale pour leur sommeil.

DORMEZ MIEUX EN 2 SEMAINES !

Inscrivez-vous pour commencer notre défi de régime de sommeil de 14 jours. Nous vous enverrons des conseils quotidiens par e-mail, ainsi que notre "Guide pour un meilleur sommeil".

Améliorer son sommeil
Logo